B.O.L. (Base Orthographe Lexicale)

Le dernier avatar du Vocabulaire de Base Rivière

Présentation


C'était en ce temps où la tentative de rapprochement avec Platon de l'UCL n'ayant pas abouti, mon père sentant venir, lentement, mais sûrement la fin, sachant qu'il n'aurait pas le support technique, s'efforça de sauver les meubles du logiciel qui ne verrait pas le jour. Son idée, mettre au format papier ce qui aurait dû apparâitre à l'écran et être complété au clavier. C'est la naissance du B.O.L. (Base Orthographe Lexicale). On retrouvera les textes lacunaires, les phrases à compléter, il expliquera ses circuits remédiatifs. Et espèrera, un peu comme moi que quelqu'un trouverais cette matière première déjà structurée pour en tirer parti soit sous forme imprimée, soit sous forme logicielle. L'idée n'était plus d'en tirer quelque argent comme dans la première version mais de léguer son testament pédagogique à la postérité.


Vous retrouverez ici les fichiers que j'ai tenté de réorganiser car il faut bien le dire, un découragement certain s'était installé. En témoigne le chaos inhabituel qui règne dans les fichiers B.O.L.. Lui habituellement si structuré et prompt à l'action m'avait déclaré qu'on s'en occuperait plus tard quand je lui avait fait remarqué que l'organisation était confuse. J'en étais également responsable car à l'époque, je n'avais pas pû consacré tout le temps nécessaire à un site correct. C'était un gros bricolage. Je tente ici de réparer la casse autant que faire se peut.
Il avait tracé un bol avec différents niveaux pour synthétiser le travail de manière graphique. Je trouvais l'idée étrange mais peut-être était-ce son inconscient qui signifiait symboliquement qu'il en avait raz le bol ou qu'il n'en avait pas eu et qu'il trouvait la chose injuste.

Remerciements

Je remercie au passage Régine Coton qui a dactylographié les documents qui suivent et sans laquelle ce testament pédagogique et orthographique n'aurait jamais trouvé greffes pour l'enregistrer.

Préambule

Sur la couverture du document qui ouvre BOL mon père a tenu à mentionner : "En souvenir de Raymond BUYSE (28/12/1974) et à la mémoire de mon guide de recherches François TERS (28/10/1993)". Je tenais à respecter sa volonté et retracer ainsi sa filiation de chercheur.

Made with Pingendo Free  Pingendo logo