Le logiciel E.A.O.-V.B.R.

Version pour Commodore 64

Présentation

Conception d'un didacticiel pour un apprentissage structué et progressif d'un vocabulaire orthographique de base

Vous trouverz ci-dessous le lien vers le fichier du mémoire que Pascal Rivière mena sous la houlette de Robert Rivière et de Christian Depover. La recherche fût présentée à l'Université de Mons Hainaut durant l'année académique 1986-1987. 
Le document est mis ici librement à votre disposition.

Télécharger le mémoire (PDF 128127 Ko)Télécharger les annexes (PDF 62418 Ko)

Introduction

Ce travail s'insrit dans le cadre de l'apprentissage de l'orthographe d'usage. Il est essentiellement centré sur l'acquisition progressive et rationnelle d'un lexique de base dans la perspective d'une pédagogie visant à remédier autant que possible aux difficultés d'écriture exacte de l'orthographe d'usage de la langue française. Le public qui était visé était celui des élèves du niveau de l'enseignement fondamental.
Vous y trouverez présentés les données du problème orthographique et la présentation des stratégies pédagogiques développées pour son enseignement et son apprentissage.
Dans un deuxième temps, il sera décrit la conception pédagogique du didacticiel développé.
La troisième étape dressera la tableau de la conception informatique du logiciel.
Le quatrième chapitre développera les explications et tirera une analyse de la mise en pratique de l'outil sur une population restreinte d'élèves de l'enseignement ordinaire et spécialisé.
Si l'orthographe peut s'apprendre, s'organiser, se fixer, se redresser par la mise en oeuvre de procédures adéquates, elle n'en reste pas moins indisolublement tributaire des besoins et de la volonté de chaque élève.

Résumé

Ce travail s'inscrit dans le cadre de l'apprentissage de l'orthographe d'usage. Il est essentiellement centré sur l'acquisition progressive et rationnelle d'un lexique de base dans la perspective d'une pédagogie ciurative et individualisée, au moyen d'un enseignement assisté par ordinateur.
Dans une phase préparatoire, nous nous sommes efforcé pour que l'élève s'approprie les mécanismes orthographiques essentiels d'une manière active et volontaire, d'intégrer les mots faisant l'objet de l'apprentissage dans des textes et des phrases lacunaires, en développant, en outre, des circuits remédiatifs facilitateurs, en fonction des difficultés rencontrées et de la persistance des erreurs.
Lors de l'approche informatique, nous avons tenté de mettre au point une procédureoriginale en matière de traitement des réponses (distinction entre erreurs sémantiques et orthographiques) et de choix des feedbacks (mise en évidence au moyen de caractères inversés).
Une première utilisation du didacticiel, au cours du premier trimestre de l'année scolaire 1985-1986 auprès d'adolescents fréquentant des classes d'enseignement secondaire spécialisé, nous a permis d'apporter des améliorations successives tant sur le plan technique que pédagogique.
Un essai limité à 28 élèves d'enseignement secondaire spécialisé et à un corpus de 50 mots, programmés en 5 séquences textes et phrases, nous a permis de conclure sur base d'une analyse qualitative et quantitative à l'efficacité de notre didacticiel sur le plan général de l'appropriation de mots d'usage, tout en mettant en relief la nécessité d'un apprentissage personnalisé pour des élèves éprouvant des difficultés.

Made with Pingendo Free  Pingendo logo